Eric FRASIAK


Eric FRASIAK

Dîner Concert Festival Chansons Françaises en Abondance le mercredi 2 août 2017

Réservation en bas de page

 

Biographie Eric FRAZIAK

Éric Frasiak grandit dans les Ardennes, près de Sedan. Famille ouvrière franco polonaise, il vit une enfance sans souci avec sa sœur et ses 2 frères. Après des études plutôt réussies, il décide à 19 ans de ne pas entrer en école d’ingénieur, pour se consacrer à sa seule passion : la musique et plus particulièrement la chanson.

C’est le début des années 1980, il écoute Pink Floyd, Yes, mais aussi Léo Ferré, Jacques Brel, Bernard Lavilliers… Très inspiré par François Béranger, dont il reprend les chansons dans les bals régionaux, sa création devient de plus en plus personnelle.

De 1980 à 1983, il sillonne la France avec son groupe « Éric Frasiak et Fond de cale ». Lors d’une audition à la SACEM, il rencontre Maurice Frot qui lui ouvre les portes du festival « Printemps de Bourges ». Ce concert d’avril 1983 sera décisif, encouragé entre autre par Jean-Louis Foulquier, il quitte les Ardennes et son groupe, pour « monter » à Paris. Lors d’une audition au Studio des variétés , une sorte de « Fame » à la française, il fait une rencontre importante : Frédéric Gonnand, lui aussi auteur compositeur interprète, originaire de Bar-le-Duc avec qui, il va désormais collaborer.

En 1985, il sort son premier 45 tours chez CBS : « Les sourires qu’on se donne », coécrite avec Frédéric Gonnand. Le titre est programmé sur de nombreuses radios et télés, locales et nationales, obtenant un succès d’estime.

Avril 1985, lors du Printemps de Bourges, la presse remarque sa prestation, surtout « 21 janvier 58 », une chanson bouleversante sur l’arrivée à Paris de ses parents polonais. La chanson n’est pas vraiment formatée radio et passe quasiment inaperçue.

Début 1988, il crée Frédéric Gonnand, Crocodile Studio à Bar-le-Duc, pour prendre son destin en main et produire de nouvelles chansons. 9 ans passent, en 1997, accompagné des musiciens locaux, il sort un CD autoproduit et joue sur des scènes lorraines.

En 2001, il fait appel à Philippe Gonnand, le frère de Fred, (ex bassiste-saxophoniste de Charlélie Couture, Patricia Kass ou Hubert Félix Thiefaine) pour crée un nouvel album. Les enregistrements ont lieu à Paris au Lilliput Studio de Philippe Gonnand et à Bar-le-Duc à Crocodile Studio avec les guitaristes Bruno Dandrimont et Basile Leroux, le batteur François Causse ou le clavier Nicolas Gardel. Philippe Gonnand joue de nombreux instruments et réalise les arrangements. Un an et demi de studio plus tard, l’album « Repartir à zéro » sort en octobre 2003 sous le nom de Frasiak & les Passagers, en hommage au formidable travail des musiciens, passagers de ce fabuleux voyage. Il contient 14 chansons écrites et composées par Éric Frasiak, aux couleurs musicales variées, aux guitares teintées de rock et de ballades, aux mots d’amours et de rencontres…

En 2004, tout s’accélère, nombreux concerts avec 4 musiciens, premières parties de Paul Personne, Pauline Croze et Clarika. En octobre 2006, nouvel album de 13 chansons enregistrées avec les fabuleux musiciens qui l’accompagnent sur scène et quelques « guest » comme Basile Leroux aux guitares ou Regis Gizavo à l’accordéon. Les concerts s’enchainent, dont les 1ères parties des Wampas et de Hubert-Félix Thiéfaine / Paul Personne.

En juin 2008 sort « Frasiak Live », album enregistré en juillet 2007 en concert à Bar-le-Duc. En octobre 2009, nouvel album studio « Parlons nous », 15 chansons aux musiques variées et colorées. C’est « l’album de la maturité ». Il est distribué sur les plateformes de téléchargement numérique avec Believe Digital et, en février 2011, l’album fait l’objet d’une distribution nationale.

En octobre 2012, nouvel album studio « Chroniques ». 15 chansons dont Eric Frasiak a assuré l’écriture, paroles et musiques, sauf pour 3, hommages à François Béranger (Tous ces mots terribles), Léo Ferré (Graine d’ananar) ou Bernard Dimey (Ivrogne et pourquoi pas). Un album très musical avec de nombreux invités, musiciens et chanteurs, rencontrés sur la route ces dernières années. Réalisation, enregistrement, arrangements, conception de la pochette… Frasiak est partout.

En avril 2014, 6e album « Mon Béranger ». Dans ce nouvel album de 18 titres, on retrouve 17 grandes chansons de BERANGER et la chanson hommage de FRASIAK « FRANCOIS BERANGER » en version solo acoustique.

En mars 2016, sort le DVD Frasiak au Théâtre de Bar le Duc. L’occasion était trop belle pour ce concert d’ouverture de saison de l’ACB au Théâtre de Bar le Duc le 03 octobre 2015 ou Eric Frasiak est accompagné par tous ses musiciens. 21 chansons dont 6 nouvelles et 3 chansons de François Béranger, une jolie salle et un nombreux public… Le concert a été filmé avec 5 caméras par la société Des mots d’un jour de Strasbourg.

En novembre 2016, c’est la sortie du 7ème album de l’artiste lorrain. Cette fois encore, Frasiak nous entraîne dans son univers mélangé de chansons sociales, chansons rebelles et chanson d’amour. Il y parle du monde d’aujourd’hui et de la difficulté à y trouver sa place. Il y parle de la mort de son père, de fraternité et aussi beaucoup d’amour, l’amour comme seul rempart à la barbarie et la haine. Une quinzaine de musiciens et choristes ont participé à ce nouvel opus de 15 chansons enregistré au Crocodile Studio de Bar le Duc. Comme dans les 2 derniers albums, Frasiak reprend, dans un arrangement original, une chanson emblématique de Léo Ferré : La Solitude. Textes toujours aussi aboutis, qualité des arrangements, son soigné, pochette sobre : Sous mon chapeau, un album marquant sur la route déjà bien remplie de cet artiste généreux, sincère et attachant.

Site internet : www.frasiak.com

Dîner – Concert :

Apéritif ou jus de fruit pour les enfants, entrée, plat, dessert, café + Concert.

Boissons en sus.

RESERVATION

Online ticket sales for this event are closed.

1 Comment

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *